lundi 29 janvier 2018

Obstinée, on vous dit...

Bonjour à tous,

et surtout une très heureuse année 2018 !!!!

Ouf, j'ai failli être en retard. ^^

Non, mais je sais ce que vous vous dites... que j'exagère à attendre la fin du mois de janvier pour vous annoncer une bonne année. Je sais, mais j'ai une excuse... une bonne.

Comme je vous l'avais dévoilé début décembre, j'ai auto-publiée "Les oubliées", une nouvelle mettant en scène la capitaine Akatz, le sergent Isidore et bien sûr, l'IA Polaris, dans une nouvelle aventure. Cette nouvelle était déjà parue aux Editions du 38 dans l'anthologie "Sombres Tombeaux", mais les Editions du 38 ayant décidé de mettre fin à leurs anthologies, "Les Oubliées" n'étaient plus disponibles. D'où acte.

Vous pouvez donc retrouver "Les Oubliées" sur Amazon au format papier et électronique.



Auto-éditer cette nouvelle, mon troisième texte depuis que j'ai débuté l'auto-édition, aurait dû passer comme une lettre à la poste... et bien, non ! J'ai galéré comme ce n'est pas possible et disons-le, surtout parce que je suis du genre buté...

Une petite explication technique pour ceux que ça intéresse.
Pour ce texte, j'ai décidé d'essayer de publier ma version brochée sur KDP et non pas sur CreateSpace comme je l'avais fait pour les romans de Dimitri. En effet, depuis peu, KDP propose d'acheter des exemplaires à prix auteur, ce qui était impossible avant. Et KDP, dans son fonctionnement, est assez similaire à CreateSpace. La mise en ligne aurait dû être simple... mais non... KDP dans ses vérifications des données légales présentes sur la couverture et à l'intérieur des ouvrages est beaucoup plus chatouilleuse. J'avais opté pour l'utilisation de mon véritable nom pour le copyright et KDP ne le supporte pas. Bornée comme je suis, plutôt que de changer ce point, ce qui m'aurait pris 5 minutes à tout casser, j'ai préféré tout supprimer côté KDP pour tout refaire côté CreateSpace... ce qui a provoqué des soucis au niveau de l'ISBN que j'ai mis du temps à résoudre parce que KDP bloque l'ISBN même si vous annulez le broché... Groumpf ! Du coup, la nouvelle est sortie après Noël, à une époque où je me remettais de la grippe, et bien plus tard qu'initialement prévu. En début d'année, j'avais eu le temps de réfléchir à mes bêtises et je trouvais dommage de ne pas être sur KDP que je voulais initialement tester. J'ai donc tout rebasculé sur KDP... ce qui a repris du temps, avant de commander un exemplaire auteur pour vérifier que tout était bon... exemplaire qui s'est perdu dans la nature après un peu plus d'une semaine à l'attendre. Groumpf ! Il m'a donc fallu recommander un exemplaire, reçu il y a peu. Ouf ! J'ai bien cru que je n'y arriverai jamais...
Fin de l'explication technique.

La bonne nouvelle, c'est que l'exemplaire en question est nickel et que vous pouvez vous faire plaisir.
La mauvaise nouvelle, c'est que je n'apprends rien de mes erreurs, et qu'en ce début d'année 2018, je suis toujours aussi butée. Obstinée, on va dire. ^^

Une bonne lecture et de nouveau une bonne année 2018 à vous tous qui me lisez.

4 commentaires:

  1. Obstiné aussi, l'écrivain doit être.
    Yoda Dagoba

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À Maître Yoda, merci je veux dire. ^^

      Supprimer
    2. Bah ! C'est bien parce que tu es obstinée que j'ai toujours le mème plaisir de te lire :D

      Supprimer
    3. Effectivement !

      Un écrivain qui ne serait pas obstiné arriverait-il vraiment au bout de ses récits.
      Surtout sachant qu'il va passer plus de temps à peaufiner son texte qu'à l'écrire.


      "L'obstination est le chemin de la réussite."
      Charlie Chaplin

      Amuse, titille ton obstination... pour notre plus grand plaisir. ;-)
      l'Amibe_R Nard

      Supprimer