lundi 6 novembre 2017

Pain chocolaaaaaaattttt

Bonjour à tous,

ça me fait tout bizarre d'avoir retrouvé mon bureau, en solitaire, après ces trois jours de folie passés au salon fantastique de Paris.

Avec Fred Marty, nous y avions pris un stand, histoire de proposer une prose variée. Il amenait ses romans de Fantasy et de Fantastique basque, et je ramenais mes romans de Science Fiction féministe et mes technos thrillers. Voilà, ce que ça donnait.



Oui, oui, la boîte de bonbons, au beau milieu, c'était un moyen fourbe d'attirer le chaland et, parfois, ça a fonctionné, mais bien souvent, ça n'a intéressé que les amateurs de bonbons et les petits bouts de choux. ^^

Le salon durait trois jours et les lieux ont été surpeuplés pratiquement tout le temps. A tel point qu'il y avait de fréquents embouteillages. Aller jusqu'aux toilettes était un véritable périple ! ^^ Du coup, j'ai très peu voyagé dans le salon et je n'ai pas vu tous ceux que je voulais y voir. Une autre fois...

Bon, j'ai tout de même revu des ami.e.s, rencontré de futur.e.s, discuté de littérature avec plein de gens fabuleux, vu des costumes de cosplay magnifiques. Ce fut trois jours fantastiques. Oui, je sais... elle était facile.

Le moment le plus amusant ? Ce fut quand Fred et moi, épuisés, dimanche soir, avons décidé qu'il était temps que chacun de nous prenne le roman de l'autre. J'avais déjà lu les Chroniques de Gabriel. Du coup, je me suis fait plaisir avec Sherona. De son côté, Fred a craqué pour le génome Walkyrie. On échange donc nos livres et on se met à dédicacer. Et j'ai eu un doute... Mais oui, oui, j'étais bien en train de dédicacer l'ouvrage de Fred alors qu'il dédicaçait le mien ! ^^ Ca nous a bien fait rire.

Le moment le plus incroyable ? Ce moment où une lectrice m'expliquait que mes livres n'étaient pas pour elle parce qu'elle aimait la Science Fiction, certes, mais les volumes plus épais. Du coup, je lui ai parlé des yeux d'Opale et là, on entend un cri "Les yeux d'Opale, c'est super bien !" et je vois une femme qui s'éloigne en me regardant, le sourire aux lèvres, dans la foule et pointe son pouce en l'air. Je n'en revenais pas qu'une lectrice des yeux d'Opale soit passée juste à ce moment-là. Incroyable, non ?

Le moment le plus gênant ? Quand j'ai voulu présenter Fred à une amie et que son nom ne me revenait pas en tête... Et cette méchante ne m'a pas aidée. Et bien sûr, dans ces moments-là, mon cerveau fait "Hein ? Quoi ? Que ? Qui ? Où ?". Bref, il patine dans la semoule. ^^

Le moment le plus difficile ? Quand les odeurs de chocolat chaud de la boulangerie toute proche se répandaient jusqu'à moi. Ils faisaient de gros pains bourrés de chocolat. Miam ! Qu'est-ce que c'était bon !




Le moment le plus stressant ? L'interview vidéo que j'ai faite pour le Songeorium ! J'avais l'impression de ne pas être claire du tout et d'hésiter encore plus. La vidéo sera bientôt en ligne et je ne sais pas si j'oserai regarder.

Le moment le plus intéressant ? La discussion sur la littérature et les débuts en écriture avec un jeune homme qui voulait se lancer. Je lui souhaite beaucoup de réussite. :)

Le moment le plus WTF ? Les gens qui nous demandaient, à Fred et moi, si nous étions en couple... Ben non...  Et c'est arrivé à plusieurs reprises !

Et sinon, j'ai pris quelques photos de cosplay, histoire de garder des souvenirs et de vous montrer l'ambiance.









Ils sont beau, n'est-ce pas ?

Bon, je vais aller me reposer un peu, moi, maintenant. Ce salon m'a mise sur les rotules. :)

A bientôt.

2 commentaires:

  1. Ah Ah :D j'imagine le WE de folie que tu as vecue. Bravo en tout cas pour cet article et les photos des cosplayers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, mais c'est surtout aux cosplayers qu'il faut dire bravo. :) Argh, parler du salon me donne envie de taper dans une tablette de chocolat. ^^ J'ai faim !

      Supprimer