mercredi 7 décembre 2016

Dédicace du 10 décembre 2016

Bonjour à tous,

ce samedi 10 décembre, à partir de 14h et jusqu'à ce qu'on me jette dehors, j'ai le plaisir de dédicacer mon dernier roman "L'héritier de Clamoria" à la médiathèque de Crépy-en-Valois.

Ce sera ma première expérience de dédicace en médiathèque et j'en remercie vivement les médiathécaires.



Pour l'occasion, je sortirai ma boîte à stylos de couleur. Oui, c'est tout nouveau. Jusqu'ici, je dédicaçais en choisissant une couleur par roman (Le violet pour Les Yeux d'Opale et le rouge pour La Pucelle et le Démon) et là, j'ai décidé de laisser le choix aux lecteurs. Je n'ai pas encore essayé de dédicacer en mettant plusieurs couleurs... mais en même temps, personne ne m'a demandé.

J'ai hâte d'y être. J'aime beaucoup ces rencontres avec les lecteurs, futurs ou passés. On discute de tout et de rien et je fignole mes dédicaces en fonction. Je me régale de voir les visages s'éclairer à la lecture de ces quelques mots et je savoure ces instants magiques, en dehors du temps.

Et non, pas de dédicace avec une phrase standard et passe partout. Ce n'est pas le même plaisir. Et tant qu'on peut prendre son temps... Oh, bien sûr, ça arrive, quand le contact ne passe pas, que la discussion ne s'engage pas, je me contente alors d'un "Bonne lecture", de la phrase standard et de ma signature, mais ce ne sont pas mes dédicaces préférées.

Oui, oui... J'ai parlé de phrase standard... Deux fois même.

En fait, pour chacun de mes romans, j'essaye de trouver une phrase qui parle de l'oeuvre sans rien en dévoiler. Pour Les yeux d'Opale, je mentionne l'adoption par un lunsdum dont le nom est lié au prénom de la personne pour qui je dédicace. Je dessine même une petite boîte où se trouve le dit lunsdum. Vous avez tous reconnu la boîte de "Dessine-moi un mouton" de Saint Exupéry. C'est bien elle. Comme je ne sais dessiner ni les lunsdums ni les moutons, j'ai repris l'idée que j'adore. Pour La Pucelle et le Démon, c'est "Parce que l'Histoire n'est pas celle que l'on croit !". Et pour L'Héritier de Clamoria, c'est...

Oh, et puis non, je vous laisse le plaisir de le découvrir par vous-même.

On se dit au 10 décembre... Crépy-en-Valois... 14h... Médiathèque.

A samedi.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire