vendredi 22 avril 2016

Date de sortie de l'héritier de Clamoria

Bonjour tout le monde,


il faut que je vous parle de l'héritier de Clamoria... et de sa date de sortie...

Mais avant...


je ne suis pas très présente sur les réseaux sociaux, en ce moment... Il faut dire que j'ai été en vacances... Et oui, les écrivains partent aussi en vacances. Ca ferait un bon titre de roman, n'est-ce pas ?

Je suis allée en famille à Bruxelles, un voyage programmé depuis plusieurs mois, et les Belges sont toujours aussi accueillants, les chocolats toujours aussi délicieux, la bière toujours aussi goûteuse, les frites toujours aussi craquantes. Nous sommes passés place de la Bourse où les Belges rendent hommages à leurs disparus, nos disparus, en écrivant des messages de paix sur les pavés, les murs... Et ces simples mots sur des façades seront toujours plus forts que les kamikazes de tous poils.

Et ensuite, me demanderez-vous ? Eh bien, je suis repartie sur une nouvelle de ma capitaine Akatz Ielena. Elle ne devait pas me prendre longtemps. Le scénario était écrit noir sur blanc dans ma petite tête et patatra, comme ça arrive parfois, il s'est effiloché au fur et à mesure que j'écrivais. Mais bon, j'en suis tout de même venue à bout, après trois réécritures, et actuellement, je la corrige. Ouf.

Et sinon, il faut que je vous raconte... J'ai fait une bêtise il y a quelques jours... Une erreur d'écrivain... J'ai voulu envoyer une de mes anciennes nouvelles à un appel à textes et j'ai donc ouvert le fichier de la dite nouvelle... Et non, je ne me suis pas chopée un virus... Quoi que... Non, mais vous savez, tous les écrivains conservent sur leurs disques durs d'anciens textes oubliés qui n'ont pas trouvé preneur ou qu'ils n'ont même pas osé proposer... Bon celui-là, je l'avoue, je l'avais proposé... Deux fois. Deux refus. Mais bon, j'étais jeune... enfin, plus jeune que maintenant, et je me disais qu'avec un peu de retravail, avec ma grande expérience actuelle. Oui, je me la pète un peu, des fois, mais ça dure rarement... Donc, j'ai ouvert le fichier et j'ai lu... Et j'ai vite compris pourquoi j'avais eu deux refus, dont l'un me disant que ça ferait une chouette saga... parce qu'en fait, ce n'est pas une nouvelle... Ca se veut une nouvelle, mais c'est plutôt le résumé d'un roman, voire de plusieurs romans. J'y esquisse à peine les personnages principaux, l'intrigue... et le pire, c'est que ça m'a plu ! Bref, vous l'aurez compris, je me retrouve avec une nouvelle idée de roman, enfin, une ancienne, mais qui était plus ou moins passée à la trappe... Je sais. Je ne devrais pas me plaindre... mais il va falloir que je lui fasse une place à ce roman. Parce que, bien sûr, maintenant, je l'ai dans la tête et il réclame encore et encore que je m'occupe de lui... mais il n'est pas le seul... Je vous dis pas comme ça bouillonne sous mon crâne. Et dire que certaines personnes me proposent de me refiler des idées si je n'en avais pas. Tsss...

Donc, voilà... pourquoi vous me voyez moins... parce qu'il faut que j'écrive davantage... pour me vider un peu la tête.

Mais je reste dans le coin...

Oh tiens, d'ailleurs, j'ai failli oublier de vous dire...

L'héritier de Clamoria... Il sort en ebook, aux éditions du 38, en juin.... Tadammmm...

A bientôt.

2 commentaires:

  1. Voilà !

    Et oui, voila !
    Maintenant tu sais pourquoi certains textes doivent rester dans leurs tiroirs... sinon le monstre prend vie. :o))

    Bisous
    l'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais c'est un beau monstre. ^^ Bon, pour l'instant, il se tient à carreaux, le monstre, mais je m'occuperai de son cas un jour ou l'autre. ^^

      Bisous mon Bernard.

      Supprimer