mardi 8 mars 2016

L'Héritier de Clamoria

Bonjour à tous,

en ce jour dédié aux droits des femmes, j'ai le plaisir de vous faire part de la prochaine parution de mon nouveau roman "L'Héritier de Clamoria". Il sortira dans la Collection du Fou aux Editions du 38.

Si cette collection et cet éditeur vous disent quelque chose, c'est normal... Déjà, parce que la collection du fou accueille des auteurs talentueux qui ont signé de chouettes romans et que vous en avez certainement entendu parler ou que vous les avez lus. Et peut-être aussi parce que j'ai déjà beaucoup radoté ici même concernant deux de mes textes "Werlacht" et "Bulle de bonheur" publiés au sein de cette collection dans les anthologies "Folies" et "Cités Bulles".

Quel lien y a-t-il entre le jour des droits des femmes et l'héritier de Clamoria ? Eh bien, c'est tout simple. Ce roman se déroule dans un empire matriarcal où les hommes sont considérés comme des citoyens de seconde zone.Oui, oui, c'est le monde de la capitaine Akatz Ielena, personnage dont on suivait déjà les aventures dans "Werlacht" et "Bulle de bonheur". Et comme pour mes nouvelles, je me suis beaucoup amusée à écrire ce texte radicalement gynocrate.

Voici plus de précisions données par mon éditrice :

     L'intrépide capitaine Akatz Ielena est appelée sur la planète Clamoria. La reine se meurt et le prince héritier a disparu. Dans ce royaume matriarcal, monter sur le trône exige d’être une femme. Le prince doit changer de sexe. Mais la colère gronde chez les hommes, ces citoyens de seconde classe. Ont-ils enlevé le prince pour le soustraire à son terrible destin ? C'est ce qu'Akatz est chargée de découvrir.
     Dans cette première enquête intersidérale grand-format, nous retrouvons la capitaine Akatz, agent mi-humaine mi-féline, que nous avions déjà rencontrée dans les Collectifs du Fou. Fidèle à elle-même, Akatz martyrise avec bonheur son jeune compagnon, le doux Isidore Laime, et peut toujours compter sur sa fidèle IA, Polaris, aussi efficace que jalouse.

Je vous montrerai bientôt la couverture et vous annoncerai une date de parution. Un peu de patience...

Et sur ce, je retourne finir mes corrections.

A bientôt

6 commentaires:

  1. Ca c'est une nouvelle qu'elle est bonne !

    A.C.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi, Antoine. :D

      Supprimer
  2. C'est super, Bénédicte ! Tiens-nous au courant !

    RépondreSupprimer
  3. L'Amibe_R Nard9 mars 2016 à 13:21

    "Le prince doit changer de sexe." :-)

    J'adore cette logique décalée.
    l'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a une solution à tout... ;)

      Bises mon Bernard.

      Supprimer