jeudi 29 novembre 2012

Auteur armé !

Atchoum ! Oui, c'est l'état dans lequel je suis revenue de Nantes et de ses Utopiales, avec un bon rhume... mais aussi, avec plein d'images en tête. Malheureusement, une seule journée ne permet pas de voir toutes les expositions concoctées par les organisateurs des Utopiales mais mon amie Sandrine m'a tout de même entraînée jusqu'aux oeuvres d'art en légo et je me suis beaucoup amusée à y croiser des starships troopers en train de bronzer au milieu des combattants et autres joyeusetés du même genre. Comme les années précédentes, il y avait de nombreuses conférences qui sont en ligne sur le site des Utopiales si ça vous tente. On y parle de la science fiction bien évidemment, mais aussi de notre quotidien avec le passage d'un robot qui dansait le gangnam style. Tout un programme... informatique. ^^

De mon côté, j'ai dédicacé, n'en croyant pas mes yeux de me retrouver entre Pierre Bordage et Roland Lehoucq ! J'ai rencontré quelques fans et passé un agréable moment en leur compagnie. J'ai couru après Claude Ecken, présent sur les lieux mais qui ne dédicaçais pas ce jour là, pour lui parler d'Enfer Clos, l'un de ces romans qui m'a donné l'impression d'une gigantesque gifle lors de sa lecture. Non, je ne vous le conseillerai pas parce qu'il est le récit le plus cru de la bestialité humaine que j'ai jamais lu. Mais je m'en voudrais que vous passiez à côté d'un chef d'oeuvre pareil. Oui, j'ai bien dit chef d'oeuvre. Je me demandais comment on pouvait ressortir sain d'esprit d'une telle écriture et Claude Ecken m'a rassurée. Il est bien sain d'esprit. :) Et c'est par ailleurs, un monsieur très sympathique et très à l'écoute. Merci à Laura et l'homme au Chapeau de m'avoir permis de le rencontrer. :)

Oh, et on m'a prise en photo aux Utopiales. Vous voulez voir ?



Merci aux Pégasiens. :)

Et sinon ? Quoi de neuf dans ma vie ? Eh bien, je suis d'une inconstance crasse, mais si vous suivez ce blog, vous le savez déjà... :) J'ai lu une critique d'Opale, signée par Sia. Et moi qui disais qu'il allait falloir attendre pour la suite d'Opale parce que son écriture ne faisait pas partie de mes envies du moment, j'ai été surprise de voir les images de ce roman reprendre vie dans ma petite caboche, suite à la lecture de cette critique. Du coup, j'en ai repris l'écriture. Oui, inconstante, je suis...

Heureusement que mes lecteurs ne sont pas comme moi. :p D'ailleurs, à ce propos, j'ai une bonne raison de me réjouir car William de la Fnac d'Orléans a eu le coup de coeur pour "La Pucelle et le Démon". Un Orléanais ne pouvait rester insensible à Oriane. ^^

Et puis, le Bélial a eu la bonne idée de mettre en ligne d'anciennes chroniques parues dans Bifrost, dont celle sur Opale, par Philippe Boulier. Je suis comblée.

D'ailleurs, si vous ne savez pas quoi offrir à Noël, que vous cherchez un roman avec du sexe, de la testostérone, des scènes de guerre mais aussi de l'amour et des sentiments, et qui en plus vous dévoilera un pan de l'histoire de France, n'hésitez plus, la Pucelle et le Démon est fait pour vous. Et oui, c'est bien de la pub éhontée. ^^ Vous avez vu ? Je suis un auteur armé. ^^ Eh eh...

A bientôt

8 commentaires:

  1. Belle photo, Bénédicte !

    Bon, j'ai été super heureux de pouvoir (enfin !) te rencontrer IRL comme on dit maintenant...

    Et super heureux je suis que tu ai retrouvé le chemin d'Opale (moi, je suis sur Omale...)

    A.C.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est effectivement très chouette cette photo. :) Et moi aussi, j'ai été heureuse de te rencontrer irl et aussi étonnée de te voir. Je ne t'imaginais pas ainsi. :)

      Bonne lecture d'Omale. :)

      Bises

      Supprimer
  2. Hé hé, armé d'un morceau de plastique, ce n'est pas très effrayant.

    Armé de mots, là, c'est carrément dangereux !

    Bisous
    l'Amibe_R Nard (qui apprécie aussi Claude Ecken, le monde tous droits réservés est un très bon recueil)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hummm, pas très effrayant... si tu savais ce qu'on peut faire avec un bout de plastique. ^^ Ceci dit, c'est vrai que les mots sont les meilleures armes que je connaisse et ce sont mes alliés, contrairement aux morceaux de plastique. ^^

      Et c'est vrai que Claude Ecken a également écrit "Le monde tous droits réservés" et que c'est aussi une tuerie ! Bon, ça y est, je suis fan. :)Merci pour ce rappel. :)

      Des bisous, mon Bernard

      Supprimer
  3. J'ai loupé les Utopiales, mais j'espère avoir l'occasion de vous voir à zone Franche ou aux Imaginales. "La pucelle" me fait de l'oeil depuis un moment, je crois que je vais craquer... Joli article, en tous les cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas encore si je serai à Zone Franche ou aux Imaginales mais je suis à Sèvres, samedi prochain, le 8 décembre. Il faut que je fasse une annonce. Et si la Pucelle vous fait de l'oeil, je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter. :)

      Supprimer
  4. La photo est délirante! Tu es bien dans le moove aussi thriller:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut quand même que je révèle avoir piqué cette arme à mon ami Antoine qui portait le déguisement en conséquence. Voici une photo

      http://pegasemecanique.files.wordpress.com/2012/11/pegasiens2.jpg

      Ils sont top, non ?

      Supprimer