jeudi 22 mars 2012

Olivier, dessine moi un lunsdum !

Grâce aux Futuriales, je lis beaucoup en ce moment, beaucoup plus que d'habitude. En général, je lis peu parce que les idées et le style des auteurs dont je parcours les oeuvres perturbent profondément mon écriture et mes propres idées. Il faut avoir l'esprit libre de toute pensée parasite pour pouvoir écrire, du moins, dans mon cas. Il n'empêche que je lis beaucoup donc, en ce moment, et que je commence à connaître quelques auteurs à force de fréquenter les salons et je suis étonnée par la ressemblance entre les romans et leurs auteurs. Ce n'est pas tant l'histoire ou le style que l'atmosphère globale qui se dégage d'une oeuvre. En parcourant les mots, je retrouve le sourire de l'un, le sérieux de l'autre, la gentillesse d'un troisième et il m'est difficile d'imaginer qu'ils puissent écrire un autre genre d'histoire. Ô bien sûr, je ne dis pas qu'un auteur ne peut pas écrire différents styles et qu'il doit se cantonner à un seul type d'histoire de peur que son récit ne soit pas agréable à lire mais je pense qu'il ne pourra pas vraiment aller à l'encontre des principes fondamentaux qui forgent son âme, qu'il ne pourra pas faire passer au travers de ses lignes des idées auxquelles il n'adhère pas d'une manière ou d'une autre. Bref, nos romans sont le reflet de notre personnalité. Mais je n'apprends sans doute rien à personne. :)

Ceci dit, j'écris un peu, entre la recherche d'un acheteur pour ma demeure, les attaques répétées des virus en tout genre et le lot de ce qui fait ma vie quotidienne et j'approche lentement mais sûrement de la moitié du second tome d'Opale. Et quand il m'arrive de relire certains chapitres, en général, je suis assez contente du résultat. C'est assez rare pour le dire. :)

Pour fêter cette progression, je voudrais vous faire une petite surprise. C'est un cadeau que m'a fait l'adorable Olivier Péru, lors d'un salon. Chez lui, la gentillesse le dispute au talent. Et sur un coin de table, il m'a offert ce petit trésor : un lunsdum. A mon tour de vous l'offrir. :)


Merci, Olivier.

11 commentaires:

  1. Enorme!!!! Superbe! génial! Il a du talent cet Olivier!

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. C'est génial ! Félicitations ! Même si je ne le voyais pas comme ça :))

    RépondreSupprimer
  4. Oui, il a un talent fabuleux, Olivier, et il est d'une gentillesse et d'une humilité. :) Bref, un amour. Et j'adore le lunsdum qu'il a fait. C'est exactement ainsi que je l'imaginais. :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est aussi grand que ça ?

    Waow !
    l'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
  6. @ Bernard : Mais sur quoi tu te bases pour dire que c'est grand ? Ca fait dans les 1m de haut, un lunsdum, ceci dit. :)

    RépondreSupprimer
  7. Gilbert Claire25 mars 2012 à 18:21

    Il est trop mignon , on voudrait l'adopter!!!lol

    RépondreSupprimer
  8. @ Claire : Ben oui mais non. C'est lui qui adopte. ^^ Euh, tu parlais bien du lunsdum, hein, pas d'Olivier ? ^^

    RépondreSupprimer
  9. Gilbert Claire28 mars 2012 à 18:14

    J'ai pas le dessin d'olivier je peux pas savoir Bénédicte!!lol

    RépondreSupprimer