jeudi 15 décembre 2011

Retour sur Châteaugiron et Sèvres

Je ne vous ai pas oubliés. J'attendais que les photos de Châteaugiron soient disponibles pour vous raconter mes deux derniers salons mais elles tardent à arriver alors...

Châteaugiron fut une agréable découverte. Dédicacer dans un château, ça a quand même de la classe, et quand les organisateurs portent tous des vêtements du moyen-âge, c'est encore mieux. Je regrette juste de ne pas avoir pu assister aux activités prévues pour les visiteurs. J'ai vu de drôles de créatures, hautes sur leurs pattes, au museau allongé ; des guerriers en côte de maille et armure ; un façonneur de pierres qui promenait l'une d'entre elles en laisse et l'appelait affectueusement Kiki. Avec ce dernier, j'ai eu une conversation assez irréaliste sur la façon d'élever correctement des pierres. Sachez que Carnac est un mauvais élevage. Il y a des pierres partout et elles sont beaucoup trop grandes ! Il faut les tailler régulièrement pour qu'elles restent petites ! Si si...
Le café littéraire, prévu en tout début de salon, n'a pas eu beaucoup de spectateurs mais l'ambiance était conviviale. J'étais entourée de Christelle Le Guen, Anne-Marie Cadot-Colin et Marjolaine Pereira. Je me sentais un peu perdue car toutes trois avaient des oeuvres ancrées dans le moyen-âge mais Geneviève Barré qui menait les débats m'a mise à l'aise et je n'ai eu qu'à raconter le contenu d'Opale et ça, je sais faire. :)
J'ai passé la nuit dans un gîte vraiment très agréable, perdu au milieu de la campagne autour de Châteaugiron, L'Olivel. Pour y parvenir, j'ai eu la chance d'avoir l'illustrateur Laurent Miny, un monsieur adorable, comme co-pilote ! Il faut dire que mon GPS avait décidé de faire grève, au point de nous demander de tourner à droite alors que le panneau indiquait clairement d'aller à gauche. Entre deux éclats de rire, nous sommes arrivés devant un bâtiment masqué par l'obscurité. A l'intérieur, poutres aux plafonds, murs crémeux, cuisine et salon agréable et Laurent a eu la courtoisie de me laisser la meilleure chambre, celle avec la douche à l'italienne. Miam ! Il paraît que les femmes ont besoin d'une grande salle de bain. Je ne l'ai bien sûr pas contrarié sur ce point. ^^ Le lendemain matin, nous avons un magnifique petit déjeuner préparé par nos hôtes. La table disparaissait sous les croissants, baguette, pain à l'ancienne, jus de pomme maison, confiture maison, beurre de la région. Je me suis régalée. ^^ D'ailleurs, si vous allez dans la région et cherchez un gîte pour y poser vos valises, je vous conseille vivement L'Olivel et ses agréables hôtes. Ce gîte se trouve à Nouvoitou. www. gite-olivel.fr

Et Sèvres me direz-vous ? Et bien, c'était moins moyenâgeux et ça avait une petite ambiance de vacances. J'avais à peine trouvé ma place que mes amis et connaissances se sont empressés d'affluer, au point que je n'ai pas vu la journée défiler. Ce fut très chaleureux et j'ai eu le plaisir de revoir l'adorable Olivier Peru qui a eu la gentillesse de me dessiner un lunsdum !!!! Oui, oui, un lunsdum !!! Je vous le montrerai une prochaine fois. Bref, une journée très sympathique.

Et les photos... c'est pour bientôt. :-)

De joyeuses fêtes de Noël à tous !!!!!!

6 commentaires:

  1. Moi j'aimerais bien lire la suite de votre roman... Ils ne comprennent rien chez Gallimard. Je suis documentaliste dans un collège et j'écris aussi... même si en ce moment je baisse un peu les bras. toutes mes félicitations pour votre travail.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Anonyme. Il ne faut surtout pas baisser les bras ! L'écriture, c'est difficile et c'est beaucoup de travail mais ça vaut le coup quand on voit le plaisir dans le regard de ses lecteurs ou quand ils vous disent qu'ils veulent lire la suite. :) Accrochez-vous. Quant à la suite d'Opale, avec ou sans Gallimard, elle sortira un jour. :)

    RépondreSupprimer
  3. Pour Anne Onyme

    Tout à fait l'écriture est un parcours de vie !

    Par contre, il vaut mieux éviter le scénario "écrivain solitaire". A plusieurs, on perd rarement courage.

    @Bénédicte.

    Pas de photos ?
    Tu es débordée ?
    Tu... :o))

    Gros bisous
    Et Bon Noël.
    l'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
  4. @ Bernard : Je n'ai pris aucune photo et celles de Châteaugiron ne sont pas encore en ligne, à ma connaissance, et je ne suis pas sur celles que j'ai vues de Sèvres. A part peut-être une mais je n'y suis pas à mon avantage. :p Bref, non, pas de photos pour le moment. Désolée.

    Un joyeux Noël à toi aussi. :) Et de gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Bonnes fêtes de fin d'année Bénédicte.

    RépondreSupprimer
  6. @ Jess : Bonnes fêtes à toi aussi. Gros bisous

    RépondreSupprimer