vendredi 21 octobre 2011

Séance de dédicace à Parly II à partir de 16h

Demain, je suis en dédicace à la Fnac de Parly II à partir de 16h. Si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas à venir me rencontrer. Je ne mords pas et j'aurai grand plaisir à discuter avec vous.

Plus d'informations, sur le site de la FNAC de Parly II.

A demain.

P.S. : La dédicace concerne "Les yeux d'Opale". Je dis ça pour les étourdis ou les impatients de Sidoine. ^^

mercredi 5 octobre 2011

Mauvaise nouvelle

Bonjour tout le monde,

aujourd'hui, enfin, avant hier, je voulais vous parler de notoriété et puis finalement, non, ce sera pour une autre fois. Aujourd'hui, ce sera une mauvaise nouvelle.

La semaine dernière, j'ai eu cinq huit ans. Non, non, ce n'est pas ça la mauvaise nouvelle. Quoi que... je vous laisse calculer les dégâts. Un peu d'aide ? On multiplie le premier chiffre par le second. Et oui, j'ai passé une nouvelle "octie". ^^

Bon, la mauvaise nouvelle, en fait, c'est que Gallimard Jeunesse ne publiera pas la suite d'Opale. Il fallait s'y attendre. Les ventes ne sont pas folichonnes et certainement pas à la hauteur des attentes d'une telle maison d'édition. Catherine Bon n'y est plus éditrice et c'était elle qui avait fait le choix de publier Opale. Bref, il y a plein de raisons pour que ça s'arrête là. Je m'y attendais, c'est vrai, et même je suis soulagée d'enfin savoir à quoi m'en tenir, il n'en reste pas moins que ça fait deux jours que je rumine cette nouvelle.

Loin de moi l'idée d'abandonner l'écriture de la suite d'Opale, mais il faut se rendre à l'évidence. Il va me falloir trouver une nouvelle maison d'édition et pas n'importe laquelle ! Le premier tome d'Opale est épais. Le second le sera aussi. Et on dit jamais deux sans trois. Un petit éditeur ne pourra pas prendre un tel risque. Il faut donc que je me tourne vers un éditeur de poids mais pour cela, il faut que mon nom soit un tant soit peu connu, histoire d'assurer des ventes. Bref, vous le comprendrez, il va falloir du temps, des années j'imagine et du coup, mes priorités changent.

Je vais tâcher d'écrire beaucoup, mais des romans plus courts, moins complexes que ce que je désirais faire. Ce n'est sans doute pas plus mal. Les retours éditoriaux sur Sidoine ne sont pour l'instant pas mirobolants. Mon écriture n'est pas encore à la hauteur des attentes suscitées par Opale. Alors, je vais retrousser mes manches et m'y mettre encore plus sérieusement, si c'est possible.

Je vous en dirai plus de mes projets une prochaine fois et je vous parlerai aussi de notoriété. ^^