lundi 19 septembre 2011

16 sur 53. En progression...

Un petit mot pour vous tenir au courant de mon avancée sur la loi d'Onyx. Elle se porte bien... J'en suis au chapitre 16, toujours sur 53. J'avance moins vite que prévu mais comme d'habitude, je pinaille sur le moindre détail, j'adore les détails, et mes personnages n'en font qu'à leur tête. Pour preuve, un chapitre qui s'est joyeusement dédoublé sous mes yeux hallucinés. Vos personnages, vous leur donnez un doigt de lattitude, ils vous prennent un bras de liberté ! Tsss... Bref, ça avance.

Côté Sidoine, j'ai eu une réponse négative de la part d'un éditeur, mais je ne m'attendais pas à une réponse positive de sa part, donc tout va bien. Et les remarques qu'il m'a gentiment faites vont sans doute m'être utiles pour retravailler mon texte lors des corrections éditoriales. Oui, oui, j'ai la foi ! Je vais trouver un éditeur pour Sidoine...

Et non... pour ceux que ça étonnerait, être éditée par Gallimard Jeunesse pour un premier roman n'assure pas de trouver un éditeur pour un second roman. Pourquoi ? Parce qu'un auteur est toujours remis sur le grill, doit toujours faire ses preuves, à moins d'être un grand nom de la littérature et d'avoir un éditeur peu tatillon sur la qualité de sa prose, mais ça, c'est une autre histoire. ^^ Bref, malgré les yeux d'Opale, je reste et demeure toujours aussi anxieuse de trouver quelqu'un qui aura foi dans mon texte. Ceci dit, avoir un premier roman édité aide à faire pencher la balance, je ne vais pas mentir.

Donc, je vais faire comme soeur Anne et attendre de voir venir. :)

7 commentaires:

  1. Je ne m'inquiète pas. au vu de la qualité des Yeux d'opale je ne pense pas que les éditeurs soient frileux.
    Je vois que ça avance!! Super!

    RépondreSupprimer
  2. Celui qui a refusé Sidoine s'en mordra les doigts et toc! :)))
    Mais je suis sûre qu'il sera publié. En fait, t'as pas le choix parce que je ne te lâcherai pas , gniark, gniark,gniark!

    RépondreSupprimer
  3. @ Claire : En fait, c'est plutôt moi qui suis paresseuse pour me mettre en quête d'un éditeur. ^^

    @ Phooka : Non, non, il a eu entièrement raison de refuser Sidoine, tout simplement parce que ce n'est pas le style de sa maison d'édition. Quand on dirige une collection, on veut un certain style et il est normal de ne pas prendre les textes qui ne conviennent pas. :) Et mon petit doigt me disait que tu n'allais pas me lâcher. ^^ Aie aie aie. ^^

    RépondreSupprimer
  4. Sans indiscrétion, tu l'as envoyé à combien d'éditeurs ?
    Sinon, c'est cool pour Opale. Même si t'as pas fini pile à temps, du moment que tu le finisse...
    Gros bisous de Lorraine !

    RépondreSupprimer
  5. Tu veux dire que Phooka te mord le petit doigt ?

    Vu son avatar : os court !

    Bisous
    l'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
  6. Franchement je crois même pas les doigts pour toi lol!!!T'en a pas besoin!

    RépondreSupprimer
  7. Pas de souci pour Sidoine, tu vas trouver. Tout vient à point...
    Travaille bien ! Nous sommes impatients de lire la suite des Yeux d'Opale ^^. Bises !

    RépondreSupprimer