vendredi 21 janvier 2011

Que des bonnes nouvelles...

Bonjour et désolée pour mon absence. Vous savez ce que c'est : travail, grippe, loisirs, un peu. Le temps défile plus vite que prévu, et pourtant, j'en ai des choses à vous raconter ! Tellement que je ne sais pas trop par quel bout commencer. On va dire, par ordre chronologique.

Tout d'abord, Opale a reçu deux nouvelles critiques dont je ne suis pas peu fière. La première, qui m'a été révélée par Fabrice Colin, LE Fabrice Colin, sur mon mur Facebook est du site actusf. J'adore le sous-titre "Un livre qui n’a rien à envier aux grands auteurs de science-fiction et de fantasy." Ne vous inquiétez pas pour mes chevilles, j'ai trouvé la parade... et adopté des charentaises. ^^ La seconde critique vient de la librairie Charlemagne.

Rien qu'avec ça, j'avais le moral regonflé à bloc mais cette semaine me réservait un lot de surprises, deux, en fait. Tadaaaammmm...

Les yeux d'Opale a été pré-sélectionné pour le prix des Futuriales 2011 et pour le Grand Prix de l'Imaginaire !!! Oui, oui, vous avez bien lu. J'ai l'immense joie de voir mon roman pré-sélectionné pour deux prix ! Bon, pré-sélectionné, ça ne veut bien évidemment pas dire que mon roman décrochera forcément l'un de ces prix mais c'est un immense plaisir pour moi de voir qu'il intéresse suffisamment pour que deux jurys se penchent sur lui. Les jurys des prix, c'est un peu les fées autour du berceau des nouveaux nés dans les contes. ^^

Et je n'oublie pas Phooka qui m'a très gentiment demandé de répondre à quelques questions et a publié cet entretien sur le blog qu'elle partage avec Dup : Book en Stock .

A part ça, le tome 2 d'Opale avance, peu cette semaine à cause de la grippe, mais l'écriture devrait reprendre la semaine prochaine. J'en suis au chapitre 8 pour le moment, un chapitre avec Angus. Et au chapitre 5 pour Sidoine.

J'ai encore quelques petites choses à vous raconter, mais ça attendra la semaine prochaine. Ca parlera des moeurs bizarres de certains Belges. Vous comprendrez. :)

A tout bientôt donc.

9 commentaires:

  1. J'avais vu l'info pour les prix. Opale en mérite bien un, en toute sincérité. Une question : comment les jurys sélectionnent-ils les "nominés" ? Ce sont les éditeurs qui envoient les titres/exemplaires ?
    Bon rétablissement et j'espère, bientôt Sidoine.
    Sophie

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Sophie. Pour les Futuriales, ils prenaient les romans sortis entre mai 2010 et mai 2011 et qui sont le premier ou le second roman de l'auteur. Leur but est de promouvoir les nouveaux auteurs grâce à ce prix. De plus, n'ont été sélectionnés que les auteurs qui soutiennent les Futuriales et y sont invités. Jacari l'explique ici : http://www.actusf.com/forum/viewtopic.php?p=155195#155195

    Pour le GPI, c'est un jury qui a le droit de citer 4 ou 5 ouvrages pour une catégorie. L'ensemble de ces ouvrages forment une présélection. C'est expliqué ici : http://mesimaginaires.over-blog.com/ext/http://www.noosfere.com/gpi/

    Et merci pour le prompt rétablissement. :) Ca va déjà mieux. :)

    RépondreSupprimer
  3. Bel interview chez Phooka.
    Sacrés engagements aussi :-))

    Et après tu t'étonnes d'être sélectionnée pour les prix du genre ?

    Pour les lecteurs qui ont un avis tranché sur Opale, je trouve ça plutôt bien.

    Un mélange des genres, c'est déroutant. Assis entre deux chaises, c'était un risque.
    Tu as quand même réussi à plaire à plus d'un.

    Et à le terminer pour devenir ce que tu voulais être : un auteur.


    En même temps, un peu de douche écossaise, c'est bon pour les chevilles qui enflent ! :o)

    Bisous
    L'Amibe_R Nard.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou encore félicitation cela doit t'encourager!
    Biz
    Claire

    RépondreSupprimer
  5. @ Bernard : coucou, toi. Merci pour l'entretien avec Phooka mais de quels engagements tu parles ? J'avoue ne pas avoir compris... Et tsss pour les douches écossaises. ^^ Mais c'est vrai que sinon, je toucherais plus Terre et comment écrire quand on ne touche plus Terre ? Un peu de critiques négatives, c'est salutaire, mais un peu seulement. ^^

    @ Claire : Oui, ça m'encourage, c'est certain. :) Mais les retours des lecteurs m'encouragent tout autant. :)

    RépondreSupprimer
  6. Toutes mes félications pour ses sélections et l'avancée sur tes romans.

    RépondreSupprimer
  7. Voilà les projets que tu annonces dans cette interview

    1) "en même temps de dépayser complètement mes lecteurs,
    de leur décrire des schémas de pensées, des valeurs différentes des nôtres."

    2) "Nous sommes tellement habitués à notre système [...] qu'on oublie qu'ils sont les fruits de notre histoire et non pas une vérité absolue."

    3) "Et du coup, il y aura un tome 3."

    Double projet avec le 2 + Sidoine, triple projet !!! ;-)

    4) A l'époque, je n'aurais jamais eu l'idée d'en faire mon métier. Maintenant, l'idée de faire autre chose qu'écrire me semble absurde.

    Voilà un sacré projet qui les réunit tous. ;-)


    Parenthèse (
    "Dans un autre style, j'aime beaucoup Edmond Hamilton"

    Moi aussi et "Les rois des étoiles", "La vallée magique", "La ville sous globe" m'ont laissé un bien meilleur souvenir... un peu à l'image de "Le gouffre de la lune", "La nef d'ishtar" d'Abraham Merritt, pour ces deux derniers.)


    5 ?) Les réseaux sociaux sont un bon moyen de retrouver le monde réel et j'ai été agréablement surprise de découvrir que le microcosme d'auteurs de genre était très accueillant.

    Et tu me dis que tu n'as pas semé la piste de nombreux projets dans cette interview. ;-)))

    Bisous
    L'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Tout ceci est bien mérité. Opale est l'une de mes lectures préférées de l'an dernier. Je l'ai trouvé très original et passionnant.
    Un petit reproche : avez-vous penser aux pauvres bibliothécaires qui doivent déterminer dans les centres d'intérêt s'il s'agit de science fiction ou de fantasy ? Le cas d'Opale a déchiré certains collègues ^^

    RépondreSupprimer
  9. @ Virginie : Bonjour et merci pour votre message. Merci également pour avoir parlé et de mon livre et de mon blog sur votre blog. :) Et... honnêtement, non, je dois bien dire que je n'ai jamais songé au dilemme que cela poserait aux bibliothécaires. ^^ Après tout, il y a eu des précédents avec le cycle de Pern. ^^ Mais si jamais la question venait de noveau à se poser, j'avoue une légère préférence pour le côté SF d'Opale. ^^ Merci en tous cas. :)

    RépondreSupprimer