mercredi 3 novembre 2010

La loi d'Onyx

Vous l'avez peut-être constaté, la partie sur les critiques concernant Opale a augmenté ces derniers jours. Elle s'est enrichie des commentaires laissés par mes amies les grenouilles sur la mare. Toutes n'ont pas apprécié Opale et c'est bien normal. Tous les goûts sont dans la nature et dans la mare. :) Il y a également une critique élogieuse de Emma Phooka du blog "book en stock" qui a adoré Opale. Ca m'a fait drôlement chaud au coeur. :) Comme vous le voyez, les jours se suivent et ne se ressemblent pas.

Et aujourd'hui, j'ai fait un choix, peut-être une bêtise. Ca plaira à certains, déplaira à d'autres. J'ai ouvert un fichier word tout propre, tout vide, et j'y ai inscris les premiers mots du tome 2 d'Opale. Oui, oui, je me suis lancée. :)

Et vous me direz : Et Sidoine ? Et bien, je ne l'oublie pas. Je pensais le terminer dans les 15 jours à venir mais voilà, les retours de mes deux alphas lecteurs ne sont pas bons et ils ont raison. Il faut donc que je retravaille le texte que je leur ai donné. Impossible de continuer sur ma lancée puisque c'est le scénario qui patine allégrement dans la semoule. Et ça signifie beaucoup plus de travail et pas de fin de Sidoine dans les 15 jours et donc un report pour Opale et... je n'ai plus envie d'attendre pour continuer Opale. Sidoine était censé être un court roman pour me délasser avant de reprendre Opale. Là, c'est devenu un roman à part entière et je ne veux pas le gâcher en le faisant à la va vite. Je continuerai d'y travailler quand Opale me sortira par les trous de nez. Ce ne sont pas les idées pour l'améliorer qui me manquent. :)

Pourquoi me dépêcher pour Opale, me direz-vous ? Eh bien, parce que je me sens mal d'une certaine manière. Opale était censé être un one-shot et j'entends trop de gens me demander la suite. Je sais que, moi, je détesterais attendre... Et puis aussi et surtout parce que ça me fait drôlement plaisir de continuer Opale !

Donc, voilà, aujourd'hui, j'ai écrit les 5000 premiers signes d'Opale et je compte bien continuer demain. Pour l'instant, le titre de ce second tome est "La loi d'Onyx", un titre donné par ma moitié, mais je pense que ça va encore évoluer.

12 commentaires:

  1. Ah non, ça ne pouvait pas être un One Shot... trop de fils en l'air ! :-))

    Bisous
    l'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
  2. Ben, pour moi, si, c'était un one shot. Je voulais qu'ils restent en l'air ces fils. :) Mais tant mieux, si les lecteurs en redemandent. Ca ne peut que faire plaisir à un auteur. :)

    Bisous mon Bernard.

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, tu ne peux pas attendre ?! Etonnant ! :p
    Ca me rappelle de bonnes soirées derrière l'écran grâce à toi, ça ! Au moins quelqu'un qui répond vite ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai fini ce week-end, Bénédicte.
    Je t'en aurais voulu que tu laisses ces questions en suspens. ^^
    J'exagère, mais j'espérais une suite, vraiment. Je veux savoir comment la suite va se dérouler. Donc, merci de nous proposer une future suite !

    Je dois t'envoyer un petit e-mail pour ne pas spoiler ici.

    Mais je peux déjà te dire quel personnage a ma préférence : c'est Angus. Surtout car c'est celui qui me ressemble le plus. :)

    RépondreSupprimer
  5. Je confirme que ce n'est pas un one-shot ! Alors Go pour la suite !

    RépondreSupprimer
  6. C'est clair qu'on attend une suite à Opale. Trop de questions en suspens, tu ne peux pas nous laisser comme ça, non mais!
    Allez zou, au boulot!

    RépondreSupprimer
  7. @ Aline : Tu vois... Je ne change pas. ^^

    @ Graad : J'attends ton mail avec l'impatience qui me caractérise. Et c'est noté pour Angus. :) Je lui réserve de belles choses pour le second tome, enfin, belles, de mon point de vue à moi, s'entends. :)

    @ NB : Ne lis surtout pas "Les tours de Samarante" de Norbert Merjagnan. C'est un one-shot qui ne donne aucune réponse. Quand je m'en suis plein à Gilles Dumay, l'éditeur, il m'a répondu "C'est comme dans la vie, on n'a pas de réponse à tout." Ben, Opale, c'est comme ça que je le voulais. :) Je maintiens que c'est un one-shot ! Bon, un one-shot avec une suite mais un one-shot quand même. Na ! :p

    @ Phooka : N'empêche que les gens peuvent te dire merci. C'est ton "viiiiite" qui m'a décidé à me lancer à écrire la suite d'Opale. :) Et tu sais quoi ? Je finis de taper mon message ici et j'y retourne. ^^ J'espère qu'Abba m'inspirera. ^^

    RépondreSupprimer
  8. Un one-shot en deux tomes, soyons fous. ^^
    On va dire que l'histoire a été écrite en une fois et coupée en deux livres.

    Oula, j'ai souvent utilisé le mot "suite" dans mon précédent message. ;o

    RépondreSupprimer
  9. @ Graad : Ah non... Le tome que j'écris là n'est pas un one-shot... Il y aura une suite, cette fois. ^^ Vu l'état dans lequel la fin devrait laisser les lecteurs, il vaut mieux. lol. Voilà, fallait pas me demander une suite... lol.

    Et oui, tu as utilisé beaucoup de fois le mot "suite". J'en ai déduit que tu en voulais une, de suite. ^^

    RépondreSupprimer
  10. Chouette nouvelle ^^
    Et je retourne à ma lecture...

    RépondreSupprimer
  11. @ Pandora : Merci et bonne lecture. :)

    RépondreSupprimer
  12. Maintenant que j'ai lu, je reviens en arrière : hein ?! Tu voulais laisser ça comme ça ! Quelle incivilité !
    (Oui, l'incivilité est restée...)

    RépondreSupprimer