jeudi 22 juillet 2010

L'attaque du fenouil masqué

Ca y est ! Le bat est corrigé et les épreuves sont parties chez l'imprimeur ! Ca me fait tout vide... Une page se tourne. On ne peut plus du tout revenir sur le texte. C'est quand même quelque chose. :) Et la page se tourne d'autant plus qu'en début de semaine, j'ai répondu à ma première interview. Quelques questions qui m'ont donné un peu de fil à retordre. Pas simple d'analyser ce qu'on a écrit et les raisons pour lesquelles on l'a écrit. L'entretien devrait paraître dans "la page des libraires" en septembre. Je vous tiens au courant.

Côté Sidoine, ça a bien avancé. J'en suis à la rédaction du chapitre 19 mais ne me demandez pas combien ce petit roman qui grandit à vue d'oeil doit faire de chapitres. Je suis larguée. Une fois de plus, mes personnages ont décidé de n'en faire qu'à leur tête et, même si je continue de suivre la véritable histoire de Jeanne d'Arc point à point, je suis incapable de dire en ce moment de quoi je vais parler. De petites anecdotes deviennent des points déterminants du récit et à l'inverse je passe sous silence des événements connus de tous. En même temps, c'est mieux ainsi. :) Mes relecteurs ont l'air plus ou moins heureux de leur lecture et ça me fait un bien fou de savoir que je n'écris pas une histoire soporifique. :) Il y aura clairement des choses à retravailler, des personnages à complexifier, des intrigues à éclaircir car j'ai une fâcheuse tendance à vouloir tout laisser deviner à mes lecteurs mais parfois, souvent, je ne laisse pas assez d'éléments pour se faire. C'est une question de dosage et seule la relecture par des personnes qui ne connaissent pas le scénario permet de voir si ce dosage est correct.

La petite fête pour la sortie d'Opale, le 25 septembre 2010, se précise. Elle se fera au Tea Corner à partir de 14h. On réservera peut-être les lieux. Ca dépends du nombre de présents. Donc, si vous êtes intéressés pour venir, n'hésitez pas à me laisser un petit mot. En plus, cerise sur le gâteau, vous aurez d'autres auteurs présents : Paul Béorn qui sort "La Pucelle de Diable-Vert" chez Mnémos, la veille, et Silène qui a publié récemment le joli roman "La saveur des figues" aux Editions du Jasmin. Je vous conseille d'ailleurs ces deux achats. D'ailleurs, si un libraire bien intentionné traine sur ce blog, j'en cherche un pour proposer ces trois ouvrages lors de la petite fête... qu'il me contacte. :)

Ah, et j'ai presque oublié de me faire plaindre ! Si ! Si ! Comment ça, pour une fois qu'on pouvait l'éviter ? Tsss... Je dis qu'il est dangereux de manger des légumes, contrairement à ce qu'on nous raconte ! Surtout les légumes sauvages ! Surtout les fenouils ! Figurez vous que l'un d'eux m'a agressée ! Pourtant, je ne faisais qu'essayer de le déraciner... avec de bonnes intentions ! Si ! Si ! Le manger venait d'une bonne intention. C'était pour son bien ! Tout le monde sait que les fenouils adorent être mangés... Bref... celui-ci ne semblait pas d'accord. Usant voire mésusant de ses pouvoirs de fenouil masqué, il a fait se retourner mon opinel contre moi. Groumpf ! Résultat ? Trois points de suture pour mon index droit. Aie ! Mais je me suis vengée ! Je l'ai mangé ! Pas l'index, hein, le fenouil... Faut suivre ! Et en plus, vous savez quoi ? Ben, il était bon, le fenouil ! ^^

Allez, je retourne bosser sur Sidoine une petite heure...

12 commentaires:

  1. Une petite heure ?
    T'en fais pas, si tu y passes plus de temps et que tu n'as pas de fenouil à me proposer, je ne t'en voudrai pas le moins du monde ! :p

    RépondreSupprimer
  2. Il faudra que je zieute à la FNAC quand le livre sortira.

    RépondreSupprimer
  3. Je te l'accorde, ta vengeance était à la hauteur de l'offense ^^
    Go on pour Sidoine!

    RépondreSupprimer
  4. Jusqu'au bout tu as su garder le suspense du fenouil masqué. Vengeance a été faite !

    RépondreSupprimer
  5. @ Aline : Et je n'ai pas pu travailler en fait. J'ai été occupée à d'autres choses pour Opale...

    @ Pierre-Louis : Ah oui ! Je vous conseille grandement Opale. ^^

    @ Black : Oui, hein. Gnark ! Gnark !

    @ Graad : En fait, j'aurais dû lui laisser la vie en n'en mangeant qu'un bout, histoire qu'il avertisse ses copains fenouils de ce qui les attendait s'ils me refaisaient le coup. ^^ Je suis trop bonne. J'ai voulu abréger ses souffrances. ^^

    RépondreSupprimer
  6. Mais pourquoi attaquer un fenouil avec un Opinel ?

    Une épée, au minimum, même si une hache est plus facile à trouver.

    En plus, c'est super dangereux l'Opinel ! Pas un truc pour moi.

    (Word, arrête de me dire que tu ne connais pas Opinel, et cesse d'opiner, nom d'un chien !)

    Que dire d'autre...
    Hum.

    Est-ce que c'est super facile de taper à l'ordinateur avec des points de sutures à l'index ? ;-)


    N'empêche : tu as l'honneur de Page... Pas à dire, Gallimard voit les choses en grand, ils préparent bien le terrain.

    Continue à écrire ! :-)
    L'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
  7. @ Bernard : Ben, parce que c'était la seule arme que j'avais sous la main, tiens... Et puis, une hache c'est bien mais seulement quand on veut manger de la purée de fenouil. ^^

    Non, c'est pas super facile de taper sur un clavier avec l'index suturé mais ça tombait bien, si je puis dire, puisque je devais relire mon BAT...

    Je ne connaissais pas la PAGE, moi. Et c'est vrai que Gallimard prépare bien le terrain. Ils ont envoyé les sps d'Opale à la PAGE avant la validation du BAT. Sinon, ça aurait été trop tard. C'est de la belle organisation. ^^

    Et oui, je continue à écrire, chef, enfin pas ces deux dernières semaines mais je réattaque la semaine prochaine. Tu es en manque ? ^^

    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. En manque ?

    Pas vraiment.

    Mais en disponibilité de temps libre (= vacances), oui et plus sûrement qu'à la rentrée où je serai bien plus pris. ;-)

    Bisous
    l'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer
  9. bonjour, depuis plusieurs semaines, je t'accorde du temps et je ne me lasse pas de te lire. D'une part pour ton parcours; je te félicite et te souhaite tous les espoirs de réussites, puis car c'est un plaisir de lire tes aventures d'auteur. Je me suis également plongée dans le monde infernal de l'édition, mais hélas pauvre de moi, je n'ai pas encore trouvé l'éditeur... Encore félicitation et je te suivrais jusqu'à la parution, je tiens à lire Opale dans sa globalité...Bravo.Laureisaso.skyrock.com

    RépondreSupprimer
  10. @ Bravo : Merci pour ce gentil petit mot qui me fait chaud au coeur. :) J'espère qu'Opale te plaira autant que mon blog. En tous cas, tu auras l'obligation de venir me dire. :) Bonne chance pour la recherche d'un éditeur. A bientôt. :)

    RépondreSupprimer
  11. merci à toi, j'espère également réussir à mon tour, la France regorge de bon auteur et nous en faisons parti. J'aurais une petite question technique: comment galli° t'a dit, oui, courrier ou tel et au bout de combien de tps t'ont-ils répondu après l'envoi de ton manuscrit? A bientôt. Laureisaso.

    RépondreSupprimer
  12. @ Laureisaso : Gallimard Jeunesse m'a dit "oui" par tel. Les réponses positives se font toujours par tel, un peu plus rarement par mail. Ils m'ont répondu au bout de 10 mois environ mais mon manuscrit a eu un cheminement peu traditionnel comme tu as pu le lire sur mon blog. :)

    RépondreSupprimer