dimanche 26 juillet 2009

C'est fini !

Voilà. Les corrections d'Opale sont terminées.

Elles ont été relativement rapides pour les dernières pages. Normal. C'est là que se situe la majeure partie de l'action et je me sens nettement plus à l'aise pour écrire des scènes d'action que des scènes de description. Il y a aussi le fait que j'avais très très envie de terminer et de passer à autre chose.

J'attends encore les corrections de mon dernier relecteur, une perle. Je vais d'ailleurs lui préparer une liste de questions sur son ressenti sur le texte. A relire mon manuscrit après l'avoir laissé près d'une année de côté, j'ai été surprise par les émotions qui transparaissaient dans certaines scènes et j'aimerais savoir s'il a éprouvé les mêmes que les miennes.

J'ai compté de combien j'avais réduit le texte et les éditions Gallimard vont être déçues si elles escomptaient un gros raccourcissement. J'ai retiré environ 36700 caractères, espaces compris, soit un peu plus de 3% du texte. Opale demeure un pavé. Toutefois, je pense que ce million de caractères est nécessaire à l'histoire et je n'ai pas l'impression d'avoir fait du volume pour faire du volume, impression jusqu'ici confirmée par mon dernier relecteur.

La prochaine étape est donc les dernières corrections résiduelles et surtout l'envoi à Gallimard Jeunesse du manuscrit corrigé. Et à partir de là, pour moi, c'est le grand saut dans l'inconnu. Je ne sais pas du tout ce qu'il va se passer. J'avoue espérer ne pas devoir refaire des corrections sur mon texte. Et j'espère aussi beaucoup que Gallimard Jeunesse décidera d'éditer Opale en un seul gros tome. Le couper en deux est certes possible mais nécessiterait des modifications et le texte me parait équilibré tel qu'il est. On verra.

Une seule chose est sûre. Je continuerai de vous donnerai des nouvelles sur le déroulement de cette grande aventure. J'en profite d'ailleurs pour remercier les personnes qui lisent ce blog et s'inquiètent de son abandon quand je ne poste plus. Ca me fait chaud au coeur de vous savoir présents.

Bon dimanche

6 commentaires:

  1. Une perle de plus à ton collier !

    C'est génial. :-)

    Et voilà, c'est terminé pour un temps.

    Pour la taille, un volume, ça peut le faire : regarde le dernier Harry Potter = 881 pages. 1,3 million de caractères.

    RépondreSupprimer
  2. Alors, on va croiser les doigts pour que ça sorte en un seul volume. Merci pour cette bonne nouvelle, mon Bernard. :D

    RépondreSupprimer
  3. Je croise les doigts avec toi !
    (c'est pas évident le découpage en tomes si ce n'est pas l'idée de départ, je trouve que ça se ressent.)

    RépondreSupprimer
  4. En fait, Opale est constitué de deux tomes. Je devais m'arrêter au milieu et faire éditer la première partie avant de continuer. Mais j'ai été prise dans l'histoire. Je pensais que c'était découpable mais j'ai changé d'avis en faisant les corrections. Ca ferait artificiel... Enfin, on verra. Merci NB, en tous cas. :)

    RépondreSupprimer
  5. Bon, croisons donc les doigts, alors ^^ En tout cas cela fait plaisir de repasser par ici et de voir une telle progression au niveau des corrections !

    RépondreSupprimer