jeudi 30 juillet 2009

Arrivée de Crapchot

Lundi soir, je me suis fait un petit plaisir.

Pas de dégustation de chocolat ou de la fameuse crème aux speculoos, non. Je me suis payée un netbook. Ce n'est pas tant que j'avais réellement besoin d'un tel engin que le plaisir de pouvoir vadrouiller dans la maison en toute impunité, voire me vautrer dans le canapé pour écrire. Si ça c'est pas de la jouissance... ^^

Bref, un beau samsung nc10 a rejoint la grande famille électronique de la maison. Il est blanc malgré mon désir d'une autre couleur et j'avoue avoir du mal avec la résolution assez claire de l'écran sous word mais je ne vais pas me plaindre. Je l'ai appelé Crapchot. Les rares personnes qui ont lu Opale sauront de quoi je parle. Pour les autres, hummm... allez... Un crapchot est un animal du monde d'Opale. C'est une sorte de crapaud velu et mauve. Il est utilisé pour envoyer des messages. Un peu comme les pigeons voyageurs. Il ne vole pas mais par contre, il se téléporte sur une distance d'environ 50m. Donc, voilà, je trouvais que le nom correspondait tout à fait à un pc qui se veut mobile. :)

Du coup, j'ai entamé le scénario du second tome d'Opale dessus et le soir, je vais pouvoir flemmarder devant la télé, mon crapchot sur les genoux, à travailler, tout en me gavant de séries américaines insipides. Le luxe. ^^

Ah, si quelqu'un sait régler le contraste sur ce genre de bête, je prends...

A bientôt.

9 commentaires:

  1. Le luxe, c'est pas plutôt se vautrer dans le canap avec le crapchot, la série américaine insipide ET la tartine à la crème de speculoos ? XD

    RépondreSupprimer
  2. Ben si, mais je tape avec mes deux mains... alors, la tartine est incompatible avec la frappe... Grands Dieux. Va falloir que je choisisse. Et je crois que je sais déjà ce que je vais choisir. ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'adore l'idée de donner un nom à son ordi. Faut que j'en trouve un au mien. Il est tellement beau que j'ai envie de lui faire des câlins, et puis il se laisse faire (c'est pas comme mon #¤§!*&# de chat !)
    ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue que c'est un peu obligatoire, le nom... puisque windows t'en réclame un pour l'installation. ^^ Et Crapchot, c'est plus sympa que XVN54. ^^ Tu as une photo de ton pc ? Si tu veux lui faire des calins, il doit être craquant ! ^^

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour !

    2H37 du matin, je cherche, dans l'angoisse, une maison d'édition à qui m'adresser, et tombe sur ton blog (je cherchais "Mnemos") : tu es passée par là aussi n'est-ce pas ?

    Mais finalement, tu as signé chez Gallimard jeunesse, si j'ai bien lu... félicitations !
    Je me permets de te contacter car, moi aussi, je rêve de me faire publier >< ! J'ai été voir du côté de Gallimard jeunesse, mais me demande encore si mon écrit correspond à leurs attentes.

    En tout cas, félicitations à toi, même si c'est un peu tard !

    Oscar.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Oscar et merci pour les félicitations. Oui, tu as bien lu. J'ai envoyé mon manuscrit à Mnémos et Denoel et il a finalement été accepté par Gallimard Jeunesse.

    Si tu cherches une maison d'édition jeunesse, il vaut mieux que tu te tournes vers Gallimard Jeunesse ou l'Atalante. Mnémos n'a pas de collection jeunesse. Quant à savoir si tes écrits correspondent aux attentes de Gallimard, si ton manuscrit est prêt, le mieux est encore de leur envoyer. Tu peux le faire directement sur leur site internet. Ca ne coute même pas le prix d'un timbre. Alors, pourquoi se priver ? Si tu as des doutes concernant ton manuscrit, n'hésite pas à venir sur la mare aux nénuphars, un forum d'entraide sur l'écriture. Le lien est sur la droite du blog.

    Bon courage et bonne chance à toi.

    RépondreSupprimer
  7. Chercher une maison d'édition dans "l'angoisse", ça ne présage rien de bon pour la suite.

    Trop de précipitations, dans ce domaine, ne peut être que nuisible.

    Oscar, si tu n'as pas compté trois bêta-lecteurs, prends ton temps pour bien cibler ton éditeur et savoir ce qu'il publie.

    Bénédicte n'a pas envoyé au hasard. Elle a arpenté un salon du livre, ce qui lui a ouvert des contacts, qui lui ont permis de rebondir et d'envoyer aux bonnes personnes.

    Et ce n'était pas à 2h47 AM ! :-))

    Parce que... ton texte vaut mieux que ça. Non ?

    Après tant de mois de transpiration, tu n'es pas à un ou deux près.

    Bien Amicalement
    l'Amibe_R Nard (qui te recommande aussi Cocyclics, pour savoir si ton début tient la route)

    RépondreSupprimer
  8. L'Amibe a raison. Il ne sert à rien de se précipiter. Surtout quand on sait que le délai de réponse d'une maison d'édition se situe entre 6 mois et 1 an. Il vaut mieux être sûr de son envoi.

    En fait, l'Amibe a toujours raison... ou presque. ^^

    RépondreSupprimer
  9. N'exagère pas !

    Juste raison 999 sur 1000. :o)

    Et celle-là est la 1/1000 !

    Mais ( :-) ), je peux encore me tromper.
    l'Amibe_R Nard

    RépondreSupprimer