dimanche 15 février 2009

Chapitre 1 et 2 terminés.

Ouf... Un gros ouf de soulagement... Après rediscution mailique avec mon éditrice, les choses se sont éclaircies et je comprends à présent pourquoi je n'ai pas encore de contrat. C'est vraiment un problème de choix d'édition et rien d'autre. Ouf. J'ai le coeur plus léger.

Finalement, ils ne savent plus s'ils vont éditer Opale en un ou deux volumes. Pour moi, les deux solutions ont leurs défauts et leurs avantages. Editer Opale en un seul tenant permettra de garder sa structure intacte, une structure délicate, polie au milimètre si je puis dire. Chaque chapitre correspond à une voix, un personnage, qui dévoile ses aventures mais aussi sa manière de voir les aventures des autres. Les chapitres sont conçus de telles manières que les deux peuples, Opalien et Onyxien, ont la parole à tour de rôle, et cerise sur le gâteau, les personnages principaux, Héléa et Angus, parlent tous les 4 chapitres. Je vous laisse imaginer le travail sur le scénario pour arriver à un tel résultat. :) Couper Opale va, je le crains, détruire cette belle structure, du moins, au niveau de la coupure. C'est possible mais... c'est un peu dommage et d'un sens, je préférerais le garder en un seul volume. En même temps, un gros volume d'un auteur inconnu, je doute que beaucoup de gens l'achètent. Et deux volumes d'un auteur inconnu, est-ce que ça tenterait beaucoup de gens ? Je suis heureuse que ce ne soit pas à moi de décider. Je m'en remets complètement à mon éditrice et s'il faut couper, je ferai de mon mieux, comme toujours. :)

Sinon, je suis en plein dans les corrections. Bon sang, que c'est dur ! Et pourtant, elles ne sont pas bien nombreuses et portent, heureusement, sur le style et pas du tout sur le fond. Je passe tout mon temps libre dessus et ça avance, doucement, mais sûrement. J'ai terminé le deuxième chapitre. Il ne m'en reste plus que 48. ^^

J'ai hâte à présent, hâte de tenir mon bébé entre mes mains, mais hâte aussi de retourner à l'écriture qui me manque cruellement. Dans un coin de ma tête, je pense à Sidoine et Oriane, les personnages principaux du livre que je suis en train d'écrire et ils me manquent. J'imagine les scènes qu'ils ont vécues et celles qu'ils doivent encore vivre, les comble de détails. Je crois que c'est à ça qu'on sait si un roman vaut le coup d'être écrit ou pas... Quand les intrigues et les personnages ne vous lâchent plus, c'est que vous tenez quelque chose, même si c'est simplement le fait de se faire plaisir en écrivant leurs histoires. ^^

J'y retourne. Haut les coeurs !

9 commentaires:

  1. Coucou Béné,
    J'ai découvert, il y a quelques jours et les décalages horaires de rigueur, ton blog (merci Alain)!
    C'est bien la première fois que je suis les début d'un écrivain en devenir (y'en a pas beaucoup autour de moi) ;o)
    Je me suis laissée attraper par les extraits des "Yeux d'Opale". Vivement la suite! C'est loin 2010, mais je me dis que d'ici là, mes garçons seront assez grands pour qu'on se dispute le livre ...
    Tiens bon et continue à nous tenir au courant de tes humeurs par ta plume!

    RépondreSupprimer
  2. Mais si, mais si, un gros volume tente les futurs acheteurs ! Enfin, il me tente bien moi! Un détail que tu as sûrement révélé, mais qui m'échappe encore (lundi matin toussa ^^) : Est-ce qu'Opale est fini ? Je veux dire, il n'y a pas de suite prévue ?

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Loto, je suis bien d'accord... C'est loin 2010 ! Heureuse que mes écrits t'aient plu et merci pour tes encouragements. Mais dis moi, Gallimard exporte jusque par chez toi ? ^^ Sinon, on trouvera bien une solution. ;) Bisous à toi et ta famille. :)

    RépondreSupprimer
  4. Mon éditrice a parlé de 700 pages, Blackwatch. Il faudra le lire dans son lit s'il sort en un seul volume... à cause du poids. ^^

    Sinon, Opale est fini parce que je l'ai écrit sans imaginer qu'il puisse y avoir une suite. Et puis, mes bêta lecteurs m'ont parlé de suite et je me suis dit "pourquoi pas" ? Donc, oui, il est bien probable qu'il y ait une suite. Surtout que Gallimard m'a demandé aussi... J'ai des idées pour 3 volumes encore. Le prochain devrait être un road movie à travers Opale. Mais je n'ai pas encore bossé le scénario, trop angoissée que j'étais par l'édition éventuelle des Yeux d'Opale. Après mes corrections, je termine mon court roman, et je m'y mets. ^^

    RépondreSupprimer
  5. Gott sei Dank! 3 volumes ? Wow!comme quoi faut se méfier de notre imagination! ah et joli layout au passage ;-) (et je n'ai rien contre 700 pages... bien au contraire!)
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  6. Non, Gallimard n'exporte pas chez nous (ni d'ailleurs aucun autre éditeur français). Le Bout du Monde ça se mérite ... C'est vrai que côté culture francophone, c'est un peu le désert par ici. Mais bonne nouvelle, la Poste française a des tarifs spéciaux pour les envois postaux à caractère "culturel" (au poids) par delà les frontière de la très cultivée Europe ;-)
    D'ailleurs ça serait peut-être une idée d'ouvrir une librairie/médiathèque française sur Auckland, maintenant que je fréquente des écrivains 8-)

    RépondreSupprimer
  7. Hello Bénédicte,

    Alors voilà pourquoi il tardait tant, ce fichu contrat ! Tu vas enfin pourvoir dormir tranquille, maintenant. Et aussi arrêter de te ronger les ongles et de grignoter du chocolat à tout bout de champ, non mais.

    Moi, je n'aime pas les tomes : on achète un bouquin qui s'arrête à la moitié de l'histoire et pour avoir la suite, il faut attendre au moins un an, grrr.

    Enfin, ce n'est pas comme si Gallimard me demandait mon avis... :)

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi je préfère en un seul tome. :)
    J'adore acheter des omnibus :)

    RépondreSupprimer
  9. Alors, dans l'ordre. lol.

    Merci pour le layout, Blackwatch. Je me suis donnée du mal. ^^ Et je note tes préférences pour mes stats.

    Loto, je t'en enverrai un exemplaire avec plaisir. :) Surtout si la poste fait des tarifs spéciaux pour la culture... faut en profiter. lol. C'est si rare que la culture soit mise en avant. :)

    Beorn, le problème est que je mangeais ongles et chocolat bien avant ça et je crains de ne pouvoir m'en empêcher... contrat ou pas contrat... Et je note ton avis. Ca fait deux pour un gros volume.

    Et de trois avec Syven !

    Je ferai part de vos avis à mon éditrice au prochain mail. ^^ Merci.

    RépondreSupprimer