lundi 5 janvier 2009

Cookie et écriture

Eh oui, aujourd'hui, j'ai fait des cookies ! Des cookies au speculoos... Eh ben, c'est bon ! Non, non, vous n'êtes pas sur un blog de recettes. D'ailleurs, pour le prouver, je ne vous donnerai pas la recette de mes cookies. ^^

En fait, j'étais venue me plaindre ! Ecrire un livre, c'est fatiguant ! Je plaisante... c'est que du plaisir... Quoi que...

Pour dire la vérité, écrire un roman est un mélange de plaisir et de travail. Le plaisir, on le ressent quand on voit l'histoire se créer sous nos doigts tapotant nos claviers. On imagine déjà les lecteurs savourant tel ou tel passage. Il y a aussi la joie toute simple de voir nos personnages nous échapper, faire comme ils l'entendent, ne plus obéir à leur auteur. Ils prennent leur indépendance. Et pour moi, un personnage qui prend son indépendance est un personnage réussi. Mais derrière cet alignement de mots, il y a aussi un travail considérable dont le lecteur ne se rend pas forcément compte. Il y a notamment la recherche d'un sujet. Il y a des écrivains qui ont la chance de rêver leur roman mais je n'en fais pas partie. Mais il y a surtout l'écriture en elle-même. Chez moi, elle ne coule pas de source et nécessite un véritable effort qui me laisse parfois HS, comme ce soir. Il faut dire que j'ai décidément mis la barre haut avec 8000 signes à taper chaque jour... Bon, d'accord, les espaces sont compris mais je les tape aussi ! :D

Enfin voilà, je voulais vous faire partager ma joie de voir mon roman progresser. J'en suis au tout début du troisième chapitre. Pas encore de relecture par mon cher et tendre. On verra plus tard, histoire de ne me pas me stopper dans mon élan par des critiques qui fuseront obligatoirement. Ce n'est pas pour m'entendre faire des louanges que je lui fais lire, non plus... quoi que. ^^

A bientôt.

P.S. : Non, non, Gallimard n'a pas appelé pour Opale... mais j'ai parié qu'ils n'appelleraient pas de la semaine. On verra. ;)

2 commentaires:

  1. Bon courage pour la rédaction! J'y suis en plein dedans également... Quant à Gallimard, je croise les doigts!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci, Blackwatch et bon courage à toi aussi. :)

    RépondreSupprimer