mardi 11 mars 2008

Pause

Hier, j'ai écrit le dernier point du dernier mot du dernier paragraphe du dernier chapitre d'Opale, mon roman. Sans prendre le temps de réfléchir, parce que parfois trop de réflexion tue l'action, je l'ai envoyé à une boîte d'impression. Une page se tourne. 4 ans de labeur avec des hauts et des bas. 4 ans à se demander si ça vaut le coup, si même j'y arriverais, et voilà, aujourd'hui, c'est fait. Les yeux d'Opale est écrit.

Sera-t-il édité ? Peut-être. Mais déjà je suis fière d'être venue à bout de ce qui m'apparaissait comme un challenge.

S'il est édité, ce sera un nouveau travail qui commencera, un long travail de relectures, de corrections, un travail que j'effectue depuis un bon moment grâce à l'aide de mon homme et d'un ami précieux. Mais il y a toujours à faire, à défaire et à refaire dans un roman.

En attendant, j'ai besoin d'écrire, véritablement écrire ! Aujourd'hui pause et demain, je m'attaque au synopsis de la suite et comme je me rends compte que je n'en ai pas encore dit un mot, je dévoilerai un peu l'univers de mon monde ici-même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire